Image
Allan Gaskin - Musquodoboit Harbour

Allan Gaskin

Musquodoboit Harbour NS
Canada

Quote
J’ai énormément appris de mon expérience du cancer et j’en suis reconnaissant. Illumine la nuit a apporté de la lumière dans mon expérience du cancer du sang.
Mon expérience du lymphome a débuté au cours de l’été 2015. Je pratiquais mes activités estivales habituelles – jogging, randonnée et canot – quand soudainement, ma jambe gauche s’est mise à enfler. Je suis allé voir mon médecin, qui a entamé le processus pour tenter de déterminer la cause. Mon médecin a appelé un chirurgien oncologue au Dixon Centre d’Halifax, et j’ai rapidement obtenu une consultation et passé un examen physique. Je me souviens clairement des paroles de l’oncologue en ce jour de septembre. Il m’a dit : « Je n’aime pas parier, mais si je devais le faire, je dirais que vous avez un cancer. »

Je me doutais déjà de la possibilité d’un tel scénario, mais ce fut tout de même un choc. Je devais passer une tomodensitométrie, qui a révélé la présence d’une tumeur dans le bas de mon dos. Mon diagnostic était un lymphome non hodgkinien diffus à grandes cellules B.

Au cours des années suivantes, j’ai subi une chimiothérapie selon le protocole R-CHOP, une radiothérapie, une chimiothérapie selon le protocole R-GDP, une chimiothérapie « mini-BEAM », un essai clinique avec le TAK-659 de Takeda Pharmaceuticals et une thérapie cellulaire CAR-T.

Je me souviens très bien que ma femme et moi avons assisté à un forum de la SLLC à Halifax après mes premiers traitements. Lors de cette présentation percutante, l’un des survivants du cancer nous a dit de ne pas exclure la possibilité de participer à un essai clinique, si un tel traitement était offert. J’étais loin de me douter qu’un essai clinique, suivi d’une thérapie cellulaire CAR-T, allait devenir ma meilleure option pour lutter contre le cancer.

Ma thérapie cellulaire CAR-T a eu lieu au Dana-Farber Cancer Institute de Boston entre juin et décembre 2019. On m’a prélevé des lymphocytes T et on les a expédiés en Californie, où ils ont été modifiés en cellules CAR-T.   

À la fin du traitement, quand ma femme et moi sommes rentrés à Halifax, nous avons appris que mon cancer n’était pas en rémission.

Mon oncologue de Boston nous avait dit que la rémission était encore possible, mais que je ne devais pas y placer tous mes espoirs. Des tests d’imagerie de suivi étaient prévus pour le début du mois de mars à Halifax et, juste au moment où la pandémie de COVID-19 a été déclarée, j’ai reçu une nouvelle miraculeuse : j’avais obtenu une « réponse métabolique complète ». En d’autres termes, je ne présentais plus de cancer actif. 

La thérapie cellulaire CAR-T à Boston a été efficace, et je suis toujours en rémission. Je suis infiniment reconnaissant du soutien de la communauté médicale, ainsi que de notre ministère de la Santé et du Bien-être qui a fourni des ressources pour le volet médical de mon séjour à Boston.

Alors, qu’ai-je appris?

Comme pour la plupart des gens, mon expérience du cancer a été éprouvante, mais elle a aussi été très enrichissante et gratifiante.

Lorsque j’ai reçu mon premier diagnostic en 2015, j’ai été tellement submergé par le nombre de personnes qui m’ont contacté par message texte et par courriel qu’il est devenu difficile de répondre à leurs questions. J’ai créé un blogue sur mon parcours et j’ai demandé aux gens de le consulter pour y trouver des renseignements. L’acte d’écrire quotidiennement m’a permis de réfléchir à beaucoup de choses qui étaient importantes pour moi, dont la plupart concernaient moins mon bien-être physique et plus l’amélioration de mon bien-être spirituel et mental. J’avais trouvé un outil merveilleux pour réfléchir à la vie, à ce qui compte et à ce qui possède une valeur durable.

Je me suis rendu compte que les relations sont ce qu’il y a de plus précieux dans la vie. J’ai été subjugué par la générosité, la gentillesse et l’amour que m’ont témoigné tant de personnes, et je leur en suis extrêmement reconnaissant.

Je ne saurais trop insister sur le soutien que j’ai reçu de la SLLC. Nous avons obtenu du soutien et des encouragements à chaque étape du processus : de l’accueil chaleureux des membres du personnel de la SLLC aux ressources variées comme des webinaires et des séances Zoom, des documents imprimés ou la possibilité de parler à des survivants au téléphone. La SLLC nous a offert tellement de choses! Pour résumer, nous nous sommes fait de merveilleux amis dans la communauté des cancers du sang grâce à la SLLC.

Illumine la nuit effectue un travail extraordinaire pour sensibiliser le public aux cancers du sang et pour financer la recherche et le soutien aux patients et aux proches aidants. Je n’oublierai jamais notre première Marche Illumine la nuit en 2016. Les lanternes dorées, rouges et blanches avaient un effet saisissant, vu ce que ces couleurs représentent. Nous avons marché en silence devant le Victoria General Hospital et l’IWK et avons levé les yeux vers les patients atteints d’un cancer du sang sous traitement actif, qui brandissaient leurs lanternes blanches. C’était un moment extrêmement fort. J’ai pensé aux jeunes aux prises avec un cancer du sang à l’IWK et aux adultes qui devaient faire face à la maladie au Victoria General Hospital. Et pendant mon propre traitement, j’ai découvert plus tard ce que c’était que de regarder par la grande fenêtre de la salle commune du 8e étage de cet hôpital.

J’ai énormément appris de mon expérience du cancer et j’en suis reconnaissant. Illumine la nuit a apporté de la lumière dans mon expérience du cancer du sang. Mon mantra pourrait se résumer ainsi : « Vivre le moment présent, faire preuve de gratitude pour les bonnes choses de la vie et trouver de la joie au quotidien ».

Merci à ma femme, à ma famille, à mes amis, aux professionnels et à la SLLC de m’avoir aidé à trouver un sens à la vie et de la joie au quotidien.

Quote
J’ai énormément appris de mon expérience du cancer et j’en suis reconnaissant. Illumine la nuit a apporté de la lumière dans mon expérience du cancer du sang.

Avez-vous une histoire à raconter?

En tant que supporter, en mémoire ou en tant que survivant… partagez avec les autres pourquoi vous aidez à mettre fin aux cancers du sang en participant à Illumine la Nuit.