Image
Brian Patrick Fraser

Brian Patrick Fraser

Ottawa ON
Canada

Quote
Il est un combattant et un vrai héros.

Brian Patrick Fraser est né en 1994, de Sheila et Rick Fraser, et a rapidement été rejoint par deux petits frères, Tait et Ian. Il a vécu une enfance heureuse, tranquille et en santé à Brockville, en Ontario, puis a mis le cap vers Ottawa pour étudier en radiodiffusion. Il a tout de suite trouvé un emploi à CFRA et aimait la vie en ville et son travail de producteur technique pour The Morning Rush, l’émission de Bill Carroll. Brian était passionné de sport, et sa ferveur pour plusieurs équipes – principalement les Sénateurs d’Ottawa – l’a mené à cultiver une présence virtuelle qui lui apportait beaucoup de plaisir.

En mai 2019, Brian a reçu un diagnostic de leucémie chronique myéloïde. Il a commencé les traitements mais, bien qu’ils produisent habituellement des résultats très positifs pour ce type de cancer, la santé de Brian n’est pas revenue. Le printemps suivant, au début de la pandémie de COVID-19, Brian a reçu un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë. Pendant qu’il suivait un traitement agressif en isolement complet pour ce cancer beaucoup plus grave, Brian a fait bon usage de ses médias sociaux et de ses relations chez Bell Média. À la suite de son entrevue avec Lisa LaFlamme à la télévision nationale, qui visait à encourager le don de sang durant la pandémie, le site Web de la Société canadienne du sang est tombé en panne en raison du nombre de visites.

Comme Tait, le frère de Brian, était compatible à 100 %, une greffe de moelle osseuse a été pratiquée en juin. Brian a pu retourner chez lui, à Brockville, pour la majeure partie de l’été, mais tout n’allait pas bien. En décembre, le pronostic était très sombre. Face à un autre confinement, Brian a décidé de recevoir des soins de fin de vie à domicile pour rester auprès de sa famille. Il a continué à sensibiliser les gens à la leucémie et à la Société canadienne du sang. La mort de Brian, le 25 février 2021, a été largement médiatisée par ses collègues qu’il aimait tant. Les politiciens, les athlètes et les personnalités publiques ont multiplié les hommages. Ses Sénateurs adorés ont porté des autocollants sur leurs casques et ont observé un moment de silence en son honneur, et leur tirage moitié-moitié suivant a permis de recueillir un montant record pour la Société canadienne du sang. Cinq mois après son décès, les dons en argent faits à la mémoire de Brian ont dépassé 94 000 $ et plus de 150 amis et inconnus ont retroussé leur manche pour donner. Et les chiffres continuent de grimper.

Brian souhaitait ardemment sonner la cloche et dire « J’ai vaincu le cancer! ». À 26 ans, il avait encore tellement à accomplir. Mais avec tout le courage, la dignité et la positivité dont il a fait preuve, ainsi que l’héritage qu’il a laissé aux autres, on ne peut nier la victoire de Brian. Il est un combattant et un vrai héros – cela ne fait aucun doute.

 

Quote
Il est un combattant et un vrai héros.